E-mail : secretariatophtalmoparc@hotmail.fr
  Contact : 05 61 36 65 10

Larmoiement

* L’épiphora correspond à un larmoiement en rapport avec une sténose du point lacrymal inférieur, une sténose canaliculaire ou encore une sténose du canal lacrymo-nasal :

– La sténose du point lacrymal inférieur bénéficie simplement d’une méatotomie dont le but est de maintenir la béance du point lacrymal.

– La sténose canaliculaire nécessite une lacorhinostomie associée à la pose d’un tube en materiau synthétique permettant une dérivation des larmes directement vers le nez.

– En cas de sténose du canal lacrymo-nasal, le larmoiement peut être associé à des conjonctivites à répétition, à la présence d’une mucocèle du sac lacrymal, voire de poussées de dacryocystite aigüe. La sténose du canal lacrymo-nasal relève d’une dacryocystorhinostomie qui consiste dans l’abouchement durable du sac lacrymal, au niveau de la fosse nasale. La dacryocystorhinostomie peut se faire par voie externe ou par voie endo-nasale : elle consiste en une anastomose lacrymo-nasale à l’aide de volets muqueux lacrymaux et nasaux, faite après trépanation de l’os lacrymal. Elle justifie la pose d’une intubation bi-canaliculo nasale en cas de sac lacrymal atrésique ou de sténose incomplète du canal d’union.