E-mail : secretariatophtalmoparc@hotmail.fr
  Contact : 05 61 36 65 10

Chirurgie esthétique des paupières

L’objectif est d’embellir et de rajeunir le regard :

– En corrigeant les effets du vieillissement palpébral :

  • chute du sourcil,
  • paupière supérieure tombante par excès cutané (aspect en visière de casquette, en plis de chaussette, etc.),
  • lipoptose acquise responsable des « poches sous les yeux »,
  • présence des rides des paupières ou de la patte d’oie.

– En corrigeant certaines disgrâces comme les lipoptoses juvéniles qui donnent au regard l’aspect fatigué.

 

esth1
Lipoptose supérieure et inférieure bilatérale
esth2
Blépharoplastie supérieure et lipectomie inférieure par voie conjonctivale

L‘examen clinique palpébral, outre la demande de la patiente ou du patient sur laquelle on axe l’examen, est complet :

  • en paupière supérieure, hauteur du sourcil, présence du sillon palpébral supérieur, évaluation de la quantité de l’excédent cutané pré-septal, recherche d’une lipoptose associée (coussinet sourcillier, organe en rouleau, loge graisseuse médiale).
  • en paupière inférieure, évaluation de la lipoptose et de sa répartition au niveau des trois loges graisseuses, d’un excédent cutané, d’une hypertrophie du muscle orbiculaire et de l’hyperlaxité tarso-tendineuse associée éventuelle.

Le traitement chirurgical consiste en une blépharoplastie :

* blépharoplastie supérieure :

En fonction du bilan clinique palpébral, il est pratiqué l’excision cutanée pré-septale.

L’incision siège dans le sillon palpébral afin de dissimuler la cicatrice. Si nécessaire, il est pratiqué la réfection du sillon palpébral, notamment dans le cadre des blépharoplasties chez le patient asiatique, la lipectomie en cas de lipoptose associée, la sourcillopexie permettant de corriger la chute du sourcil en rehaussant et en fixant le muscle orbiculaire orbitaire au périoste.

esth3
Lipoptose inférieure bilatérale
esth4
Blépharoplastie inférieure par voie transconjonctivale
esth5
Pré-opératoire
esth6
Post-opératoire
esth7
Pré-opératoire
esth8
Post-opératoire

En fonction du bilan pré-opératoire la lipectomie sera pratiquée par voie conjonctivale de préférence, ce qui permet d’éviter une cicatrice cutanée. S’il existe un excédent cutané et/ou musculaire orbiculaire associé à la lipoptose, la lipectomie est réalisée par voie cutanée sous-ciliaire, et est combinée à une excision cutanéo-musculaire de façon à permettre une redrapage cutané. La remise en tension palpébrale horizontale est faite en cas d’hyperlaxité tarso-tendineuse.

Le traitement des rides associées peut être réalisé par dermabrasion au laser CO2 ou Erbium.

esth9
Excès cutané en paupière supérieure, rides des paupières inférieures et de la patte d’oie
esth10
Blépharoplastie supérieure avec resurfaçage au laser CO2 des rides des paupières inférieures et de la patte d’oie
esth11
Aspect pré-opératoire
esth12
Aspect post-opératoire
esth13
Aspect pré-opératoire
esth13
Aspect pré-opératoire

 
En conclusion

 Les pathologies palpébrales et lacrymales sont variées.

Le succès de la chirurgie oculoplastique repose sur une bonne connaissance de l’anatomie et des fonctions palpébrales. Les techniques sont actuellement bien codifiées permettant de répondre à une demande fonctionnelle et esthétique de plus en plus forte.