E-mail : secretariatophtalmoparc@hotmail.fr
  Contact : 05 61 36 65 10

Permis bateau

La réglementation pour les bateaux de plaisance n’est pas sévère, même un daltonien peut obtenir le document.

Permis plaisance, il remplace depuis 2008 l’ancien permis mer et les anciens permis fluviaux (S et PP).

CONDUITE DES BATEAUX DE PLAISANCE À MOTEUR

La conduite en mer des navires à voile n’exige pas de permis.

En eaux intérieures, les permis maritimes autorisent la conduite d’un bateau de plaisance sur les lacs et plans d’eau fermés.

Acuité visuelle minimale sans correction ou avec correction : 6/10 d’un œil et 4/10 de l’autre ou 5/10 de chaque œil.

Les borgnes et amblyopes unilatéraux peuvent être autorisés à conduire les navires de plaisance, sous réserve d’un minimum d’acuité visuelle de l’œil sain de 8/10 sans ou avec correction.
Pour les borgnes, le permis ne pourra être délivré qu’un an après la perte de l’œil.

Champ visuel périphérique : normal.
Pour les borgnes et les amblyopes, contrôle à l’appareil de Goldmann obligatoire.

Sens Chromatique : satisfaisant.
Les sujets faisant des erreurs au test d’Ishihara devront obligatoirement subir un examen à la lanterne de Beyne.

Décret n° 2007-1167 du 2 août 2007 modifié, Arrêté du 28 septembre 2007 modifié)

Verres correcteurs admis, sous réserve :
– de verres organiques ;
– d’un système d’attache de lunettes ;
– d’une deuxième paire de lunettes de rechange à bord.

Lentilles pré-cornéennes admises sous réserve :
– de port de verres protecteurs neutres par-dessus les lentilles, pour engins découverts ;
– d’une paire de verres correcteurs de rechange à bord.
Les sujets présentant cette acuité visuelle sans correction devront porter des verres protecteurs neutres sur les engins découverts.