E-mail : secretariatophtalmoparc@hotmail.fr
  Contact : 05 61 36 65 10

La pupille

Son ouverture varie avec de nombreux facteurs. Schématiquement elle est plus petite lorsque la lumière augmente, que l’âge s’accroît et que la fixation se rapproche. Des médications peuvent influer.

la-pupille-_-clinique-de-la-vision-lasik-laser-ophta-sud-_-clinique-du-parc_2

Si la pupille est spontanément très dilatée, il est préférable de ne pas opérer et en tout cas pas avec une zone optique d’ablation laser trop petite. La pupille normale vers 30 ans possède une ouverture naturelle au loin fluctuante entre 3 et 5 mm.  Le décalage de la pupille vis-à-vis de l’axe optique est de 0.5 mm. Le centre de la pupille est très souvent situé en temporal du vertex et bouge durant certains mouvements.

la-pupille-_-clinique-de-la-vision-lasik-laser-ophta-sud-_-clinique-du-par

La pupille d’entrée est plus antérieure et légèrement magnifiée (13 %) que la pupille de sortie qui correspond à l’image de la pupille anatomique vue à travers le cristallin (magnification : 3 %). Durant l’accommodation la pupille irienne subit un léger déplacement antérieur, sous l’effet du bombement du cristallin : 0.4 mm.  L’axe pupillaire relie le centre de la pupille avec un point situé à la surface de la cornée, et pour lequel le plan tangent à la cornée et passant par ce point est perpendiculaire à cet axe.  Pour obtenir une qualité optique optimale, le diamètre pupillaire de l’œil doit être compris entre 2 et 3 mm. En deçà,  la qualité de l’image rétinienne se dégrade en raison de la diffraction lumineuse. Au-delà, les aberrations de haut degré peuvent aussi réduire la qualité de vision. La réduction du diamètre pupillaire augmente la profondeur de champ, car il diminue le diamètre de la tache floue rétinienne des zones situées de part et d’autres du plan focal.